Bien sûr que tu es meilleur, arrête de jouer safe

Tu le sais déjà. En vrai. Tu le sais.

Et pourtant regarde à quel point tu laisses le doute s’emparer de toi, de tes convictions, de tes certitudes.

Être ouvert d’esprit, être tolérant, accepter, ne veut pas dire ne pas avoir d’opinion, ne pas avoir de

préférences.

Saisis-tu la différence ?

Te rends tu compte à quel point à vouloir t’intégrer et aimer tout le monde tu t’oublies et t’aplatis tellement que personne ne se rends vraiment compte de ton existence ?

Te rends tu compte que tu n’en as pas besoin ? Tu peux être en désaccord avec quelqu’un et pourtant, néanmoins, les aimer tel qu’ils sont. C’est là ta force, c’est là ton pouvoir. Mais pour ça, tu dois te donner autant d’intérêt que tu en donnes aux autres.

Pour ça tu dois avoir le courage de tes convictions, et surtout, le plus effrayant, tu dois accepter d’aller à l’encontre de ce que tu as appris jusque-là.

Tu dois accepter d’aller à contre-courant.

Tu dois accepter de ne pas être conventionnel, traditionnel, en somme de ne pas être normal.

Mais oui, bien sûr que tu le sais déjà. Au fond de toi, cette vérité pulse. Tu sais que tu n’es pas « normal ».

ET pourtant Dieu sait que tu as essayé. Parce que c’est si facile pour toi de te fondre dans la masse, ça ne te demande presque pas d’effort. Oui toi, ne baisse pas les yeux, tu sais de quoi je parle.

Tu le sais que tu joues dans la catégorie des petits quand tu devrais être dans la cour des grands. Mais ça, c’est bien trop pour toi, ce n’est pas encore le moment – tu penses.

Arrête de vouloir jouer petit, tu triches, c’est trop facile pour toi, ce n’est pas ton niveau.

Tu fais partie d’un autre monde. Ne t’inquiètes pas, tu te feras des amis quand même. Ne t’inquiètes pas tu t’en sortiras très bien aussi. Oui bien sûr que ce sera plus dur, mais ce sera aussi tellement plus amusant. A vouloir jouer dans la cour des petits tu t’infliges le pire des traitements, tu te renies toi-même, tu t’insultes toi-même, tu cherche à rentrer dans une boîte qui est bien trop petite pour toi. Alors oui du coup, t’es sûr d’être le meilleur, forcément, t’es le plus grand parmi les plus petits ! Mais à quel prix !!!!!

Tu t’ennuies. C’est ça le mot que tu cherches.

Je dirais même tu t’emm******. Profondément.

Mais c’est plus safe.

Héhé tu le vois maintenant le dilemme. Tu t’en aperçois du mensonge.

A vouloir à tout prix éviter d’être un extra-terrestre parmi tes petits compagnons, tu laisses le feu en toi s’éteindre. Et tu vas finir zombie !!

Bien sûr que tu te trouves meilleur que les autres. Et non, ce n’est pas de l’arrogance que de le penser.

Bien sûr que tu te trouves plus rapide, plus intelligent, plus logique, plus vif, plus fort, plus tout.

Arrête de vouloir faire croire que ce n’est pas vraiment, ça ne te donnera pas d’amis sincères. Tu sais ceux qui te connaissent et t’aiment quand même pour qui tu es. Ceux qui te supportes et te soutiennent dans tes projets. Ceux qui acceptent que tu sois TROP. Ceux qui acceptent que tu sois différent. Ceux qui voient la magie en toi. Ceux qui savent que tu vas faire de grandes choses, juste parce que tu en es capable. Eux. Eux tu les rates parce que tu veux te contenter de ce que tu es sûr d’avoir. A tout prix.

Et c’est certainement très bien.

Mais au fond, c’est tellement peu. C’est tellement en deçà de ton vrai niveau, du vrai challenge et je dirai aussi du vrai fun.

Tu peux aller taper tellement haut, tu peux envoyer la balle tellement loin.

ARRETE DE TE RETENIR !!!! vas y go ! A fond. Fais péter les décibels, les chevaux, tout.

Sois toi, à 200%..

Sois tellement toi que ça ne te paraîtra pas possible d’être autrement.

Sois toi au point de rencontrer des amis de la même trempe, des défis à ta mesure, une vie taillée sur mesure.

Crois y dur comme faire.

Rien n’est impossible pour ceux tracent leur route et s’engage vraiment auprès d’eux même.

Je parle de ceux qui s’engagent à se respecter et à s’honorer avant de respecter et d’honorer les autres.

Ceux qui se prennent vraiment au sérieux, et croient en leur capacités.

Tu fais parti de ce monde.

Engages toi s’y vraiment.

 

A pleine puissance,

Floriane x

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *