Boum tu walk away

Walk away.

Partir. S’éloigner.

Difficile à traduire.

Pour moi, c’est cette sensation de se barrer avec un mélange d’audace et de je-m’en-foutisme.

C’est s’en aller, s’éloigner d’un truc qui ne te convient pas.

C’est même plus que ça. C’est s’éloigner d’un truc, non pas parce qu’on est contre, mais parce qu’on n’est pas pour.

C’est continuer de tracer sa route coûte que coûte.

Une situation te dérange, te déplaît, t’agace ? Boum tu walk away.

Une personne t’énerve ou t’agaces ? Boum tu walk away.

Tu ne te sens pas aligné, tu te sens décentré, tu te sens à côté de qui tu es vraiment ? Boum tu walk away !

Image by mohamed Hassan from Pixabay

Avec toujours cette sensation que ça part de soi. Que les fervents défenseurs anti-égoïsme  quittent cette page.

Avec cette idée que ça part de soi, on arrête de réagir à des situations, et au contraire on commence à agir et à vraiment construire quelque chose.

Du coup on arrête aussi d’accuser et de reporter la faute  sur les autres. Puisque ça vient de soi, on est les seuls responsables de ce qui ce passe, de ce qu’on accepte et de ce qu’on refuse.

Bref walking away c’est cette image d’une personne libre, bien dans sa peau et ses baskets qui agit toujours en accord avec elle-même. Sans compromettre qui elle est, elle interragit avec le monde et reste elle-même tout en respectant les autres.

Image by Clker-Free-Vector-Images from Pixabay 

Walk away c’est tout ça pour moi.

C’est l’ultime liberté. C’est l’indépendance à l’état pur. C’est l’être humain dans son état le plus complet.

C’est quand l’esprit, le corps et l’âme sont alignés et agissent à l’unisson.

C’est le respect et la reconnaissance de l’autre. Sans la dépendance et l’interprétation.

C’est la co-existence. Sans dominance ou soumission.

C’est être entièrement soi. Sans s’inquiéter de blesser les sentiments de l’autre.

C’est écouter l’autre. Sans s’oublier en même temps.

Aujourd’hui on a tous besoin d’apprendre à walk away.

On a tous besoin de s’enraciner tellement en nous qu’on ne sera plus effrayé par le vent.

On a tous besoin de se respecter tellement, qu’on peut aussi respecter l’autre en même temps.

On a tous besoin d’être vraiment présent à chaque instant, pour pouvoir décider au plus juste.

Alors c’est parti.

Mets tes chaussures.

Et trace ta route.

Ne te retourne pas sur ton passé, mais respecte ce qui s’est passé.

Ajuste ton chemin au besoin.

Rencontre les autres, mais reste aligné sur ce qui est juste pour toi.

Et go, va à la rencontre de tes rêves.

Fais toi plaisir.

La vie t’attend.

Floriane

 

Une réflexion au sujet de « Boum tu walk away »

  1. C’est une énergie hors du commun. Faite d’amour et kick ass. Ce n’est pas commun, c’est hors du commun… c’est une fenêtre ouverte et l’air qui emplit les poumons. On se sent pousser des ailes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *