ça déborde, il y en a trop!

Image by Arek Socha from Pixabay

 

Trop c’est trop.

Le moment où la pleine conscience, l’instant présent devient quelque chose qu’on doit se rappeler de faire.

Le moment où l’on se surveille constamment, à l’affût du moindre petit écart.

Le moment où l’on n’est jamais entièrement satisfait et où l’on ne cesse de se comparer à cette version de nous-même que l’on veut atteindre.

C’est tout simplement trop.

 

Il suffit.

On l’a déjà vu avec les standards physiques de beauté, et tous ces gens qui se ruent à la salle en cherchant constamment à poursuivre leur “goal”.

On le sait que ça ne marche pas, que ça mène directement au surmenage, à la faible estime de soi.

 

On le sait.

 

Et pourtant nous revoilà, en cette magnifique ère qui développe la pleine conscience et encourage les gens à se connaître un peu mieux, un peu plus.

Vraiment on a une chance folle, je suis ravie de vivre à cette époque. Malgré tous les revers de médaille et les malheurs environnant. Malgré tout ça, on a la chance maintenant de pouvoir se développer et prétendre à une vie meilleure. On peut devenir qui on veut, mais surtout qui on est.

Et du coup notre cerveau, notre ego, notre mental, est prêt à bondir et à prendre le contrôle de tout ce qu’il peut pour être sûr qu’on ne va pas se diriger direct au bord du précipice. La confiance règne, c’est moi qui vous le dis.

Alors bref.

La pleine conscience, le moment présent, le développement personnel, la recherche de soi, la spiritualité, le positivisme quel que soit votre cheval de bataille ; rappelez-vous ce qui compte vraiment.

 

Vous.

Toi.

Oui, tu as bien lu.

 

Il ne s’agit plus pour toi de rentrer dans une énième boîte quand bien même elle ressemblerait comme deux gouttes d’eau à qui tu es.

 

Il ne s’agit plus de se rajouter des choses à faire, de se contrôler, de se surveiller.

 

Il ne s’agit pas de devenir des malades du développement personnel.

 

Il s’agit de s’autoriser. Et de se faire putain de confiance. Enfin! Oui vraiment, de se faire finalement confiance. Genre tellement confiance que tu en as les larmes aux yeux. Cette confiance qui balaie tous les doutes. Cette confiance que tu as tellement recherchée chez les autres. Cette approbation, ce soutien, cet amour, cette reconnaissance, tout ça c’est de la confiance. ET devine quoi. TU peux te la donner. Je dirais même tu DOIS.

 

La prochaine étape n’est pas toi qui coche toutes les cases de la bonne petite gentille version de toi même. De la même façon que tu veux plus avoir le physique des gens que tu vois dans les magazines.

 

Maintenant tu sais plus que ça. Maintenant tu vaux mieux que ça.

Tu fais du sport pour le Plaisir pour devenir la meilleure version physique de toi même.

Et bien il est temps de faire pareil pour ton esprit, ton âme, ton Coeur.

Reviens à pourquoi tu fais les choses.

Eclates-toi. Fais-toi Plaisir. Fais le pour le Plaisir. Pour le fun. Pas parce que tu te forces.

 

Fais le parce que c’est important pour toi.

 

Il est temps de t’autoriser, et croire que oui, en exprimant qui tu es tu vas forcément être la personne que tu pressens au fond de toi que tu es.

Encore faut-il que tu t’autorises à l’exprimer cette voix, cette personne que tu es vraiment.

Encore faut-il que tut e foute la paix et que tu te moque de tout. Que tu balances à la poubelle tout ce que tu crois savoir, tous les préjugés, les concepts, et que tu reviennes à cette sagesse, ce savoir qui réside au fond de toi et que tu maintiens en laisse bien ferme.

 

Fais péter toutes ces portes que tu as maintenues fermées beaucoup trop longtemps.

 

Vas-y go.

En fin de compte qu’à tu as perdre?

Une vie d’illusion et de faux-semblant où tu fais de ton mieux au quotidien pour rester bien sagement dans ta petite boîte? Une boîte faites de conventions et de bienséance ou une boîte de développement personnel. Ce sont des boîtes dans les deux cas.

 

Mais tout est à ta portée de main. C’est la chance de notre 21ème siècle. On peut faire absolument ce qu’on veut, ouvrir absolument toutes les portes qu’on veut, réaliser absolument tous les rêves qu’on veut.

 

Autorise-toi.

Fais-toi confiance.

Crois en toi.

Aies foi en toi.

Exprime-toi.

 

Relâche tout ce que tu as maintenu sous pression si longtemps.

Le temps d’une décision.

Pas le temps de 10 ans de travail sur soi.

 

Maintenant.

 

En as-tu assez?

Te dis-tu, c’est bon j’en ai marre je pars élever des lamas au Pérou?

Bon avant de faire ça, assure toi qu’encore une fois c’est une solution qui vient du plus profond de ton Coeur et non pas ce que tu PENSES être une solution basée sur ce que tu vois sur les réseaux sociaux.

Ta vocation va être unique.

Tu es unique.

Toi qui t’éclates au mieux de toi même va être unique.

Toi au top de toi même va changer le monde.

Et Dieu sait qu’on a besoin de le changer ce monde.

 

Alors oust le mental.

C’est seulement 33,333% de toi. Sans le droit de veto.

Prends en compte ton âme et ton corps.

 

Tu es un tout.

 

Pas juste une machine avec un cerveau.

Tu vois bien que ça ne te mène nulle part cette histoire. Tu es éternellement fatigué, ou perpétuellement en train de tirer sur la corde. Tu es toujours en train de te remettre en question, de sentir que tu n’en fais pas assez, que tu n’es pas assez, que tu devrais faire différemment.

 

STOP.

Et go vers toi.

 

Donne-toi cette immense confiance qui transcende tout.

Et crée. Invente. Trouve des solutions.

Laisse parler ton Coeur.

Fous-toi la paix et laisse toi parler.

Ecoute ce que tu as à dire.

 

Il est temps.

 

Tu le sais ça.

 

Floriane x

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *